Omar Toujid

Omar Toujid – Regard extérieur, direction d’acteur et compagnon de route de la compagnie Tout Conte Fait

« A mes yeux, ce qui importe n’est pas tant ce qui a été, que ce qui est… à l’instant présent ! »

Artiste polyvalent depuis plus de 25 ans, je pratique les arts de la rue, le théâtre, la danse et la musique. Mon intérêt pour les laboratoires de pratique d’improvisation pluridisciplinaire marque mon parcours d’artiste. J’oeuvre au développement des compagnies de spectacle de rue, Cie Cessez le feu et la Cie Korbo. J’ai exploré la danse dans l’espace public avec la Fraction Impromptue(collectif d’improvisation chorégraphique)et la composition en temps réel avec le Spang (collectif pluridisciplinaire de soundpainting).j’ai suivi les enseignements de nombreux enseignants dont Lulla Chourlin, Joerg Hassman, Claire Filmon, Patricia Kuypers, Adrian Russi, Julian Hamilton et Mark Tompkins.

Formateur au croisement de la danse, du théâtre et de l’improvisation, je poursuis des expérimentations dans la pratique de l’écriture, l’audiovisuel (scénario avec la Cie Divart, réalisation avec le Collectif l’Arme A l’Oeil), la musique (pratique poly-instrumentale) et le chant (élaboration et développement d’une méthode personnelle). J’ai transmis mon travail en milieux culturels, institutionnels, professionnels, sociaux, pénitentiaires, alternatifs, au local et à l’international.

Je reste un fervent militant de l’innovation du développement du secteur culturel au sein de la Friche Artistique Lamartine, la fédération des Arts de la rue et la Coordination des lieux intermédiaires indépendants. Je me plais à oeuvrer en agitateur et en passeur.

La rencontre avec la Cie Tout Conte Fait (TCF) est une excitante opportunité de nourrir, renouveler et soutenir l’approche contemporaine du conte. Par le partage de mes expériences acquises dans le spectacle vivant, la stimulation de l’articulation et la structuration des ressources singulières des membres de TCF, je participe à re-questionner l’actualité, la créativité et la pertinence de cette forme d’expression intemporelle et universelle qu’est le conte dans tout ce qui ré-invente sa nature hybride et polymorphe.